samedi 15 février 2014

Au jardin du 14 Février+ nartic faux de Momo

Au jardin du 14 Février

Lectures :9 173

13 comments to Au jardin du 14 Février

  • D. Furtif
    Bonjour à tous
    J’ouvre ce jardin en pleine nuit pour vous indiquer ce lien tiré du journal Sud Ouest..
    .
    Bonne nuit.
    DDDD
  • D. Furtif
    Un extrait fort instructif
    Les images des atrocités de la Cheka en 1941 auraient suffit, remarquez…. (la photo ici à droite étant celle du massacre de Leipaja, survenu en décembre 1941, qui est l’œuvre des russes)
    Des lecteurs attentifs ont découvert une pépite dans le dernier article de Morice.
    Dans un fatras imbitable et dans son style inimitable, où il prétend nous en apprendre sur la guerre froide cette fois ci. Le Prof Shérif accumule des données invérifiables,
    Sauf que __ un lecteur a déniché___ il s’est donc donné le mal de lire___
    .
    Leipaja au bord de la Baltique 7000 victime juives d’un massacre en décembre 1941 par les Russes :?: :?:
    .
    Les Russes en ce mois de décembre 1941 étaient de 300 à 400 km à l’est , en pleine retraite, tout occupé à défendre Léningrad.
    .
    Morice l’érudit donne une illustration qu’il va prendre là où elle est dans un article ( voir ci-dessus)
    Comment ne voit-il pas que ce sont des allemands qui ont perpétré ce massacre. Page Liepaja Google
    Il s’en fout le journaliste citoyen , il attribue le massacre au Russes
    Evidemment le Directeur propriétaire qui a à peu près la même culture historique que son valet scribouillard réagit comme à son habitude.
    Il censure , il taille.
    Wikpédia censuré par le Pronétaire citoyen
    Les livres d’histoire traités d’injures personnelles.
    .
    À la fin Morice consent à lire enfin son propre article...et là découvre que en vérité ce qu’il attribue aux Russes dans sa grande culture est en vérité le fait des Einsatzgruppen
    Qu’est-ce qu’il fait le Morice. Il menace
    Qu’est-ce qu’il fait son employeur …Il regarde ailleurs.
    .
    Un grand moment de gloire du Journalisme citoyen .
    Saluons le patient travail des infiltrés qui ont su découvrir l’étendue de l’honnêteté du Comparse Morice
    .
    Liepaja
    Front Russe en décembre 1941
    .
    La question pourrait être , mais il faut en poser plusieurs.
    Comment quelqu’un qui a la prétention de livrer des oeuvres indiscutables peut-il être ainsi pris en flagrant délit de ne pas avoir lu son propre article.
    Comment la modération citoyenne a-t-elle pu laisser passer une telle contrevérité?
    Que doit-on penser d’une plate forme qui publie de telles ………les mots me manquent.
  • Léon
    C’est toujours utile de prendre Morice en flagrant délit de raconter n’importe quoi. Encore faudrait-il avoir le courage de lire ses conneries. Enfin, « ses » conneries… C’est toute de m^me rare de tomber sur un mec qui synthétise tous les travers intellectuels possibles : approximation, manque de rigueur, style à chier, plagieur, menteur, « raisonnements » par amalgames etc…
    • D. Furtif
      Ce qui mérite un intérêt particulier c’est une fois encore la manifestation du mépris total de Revelli pour ses lecteurs et pour ceux qui contribuent à sa plate forme.
      Car il faut choisir
      Soit Morice a la faculté de censurer qui il veut et c’est Revelli qui lui a donné cette faculté.
      Soit c’est Revelli qui se charge seul de cette besogne.
      Il n’y a aucun besoin de facultés intellectuelles surdimensionnées pour arriver à cette conclusion .
      C’est dire en même temps la profondeur du gouffre intellectuel et moral où sont tombés les comparses bien connus qui osent venir nous faire la leçon ici sur Disons.
      .
      Je ne sais plus qui de Lycaon ou de Lavique a soulevé le lièvre.
      Il faut bien que l’un d’entre eux ait lu l’article en entier.
      Je veux bien ici reconnaitre leur mérite.
      .
      Vous pourrez remarque que Morice continue à afficher son mépris pour quiconque n’adopte pas la position du paillasson à son égard.
      C’est exactement la conduite identique à celle de son employeur propriétaire.Celui qui condamnait notre ironie mordante quand nous étions abreuver de fosse à purin par ses petits chéris .
  • Léon
    Quand la Grande-Bretagne découvre des vertus à l’Europe…
  • Léon
    Quelques mises au point pas inutiles :
    1)Je n’ai jamais considéré aucun peuple comme intrinsèquement imperméable à la démocratie, qu’il s’agisses d’Egyptiens, de Saoudiens ou de Russes. Jamais.
    2)Je n’ai jamais vu dans aucune population, ni dans les immigrés africains en France, ni dans les Russes contemporains des gens génétiquement programmés à être des criminels et maffieux « incapables d’intégration ». Jamais.
    J’ai, en revanche, toujours pointé du doigt les responsabilités sociales, éducatives, politiques, idéologiques qui étaient à l’origine de l’un comme de l’autre, avec comme principe que ce que l’éducation a fait, l’éducation, la socialisation peut le défaire ou le refaire.
    Et en particulier la responsabilité de ce que j’appelle la « gauche quantique », libérale, relativiste, mondialiste, qui a oublié un certain nombre de choses sur l’universalisme des droits de l’homme, sur l’opium du peuple, sur la lutte des classes, sur la protection du peuple qui peut passer par le protectionnisme. Gauche quantique dont on peut trouver « çà et là » un certain nombre de caricatures parfaites.
    Par exemple, si l’islam prédispose à la soumission, à l’autoritarisme et à l’absence de démocratie, la critique et la contestation de cette religion, comme de la culture qui en résulte est une nécessité logique ; et ce sont plutôt ceux qui sont complaisants ou « indulgents » envers elle qui freinent des évolutions souhaitables vers la démocratie. C’est à se demander, au contraire, si l’absence de démocratie, n’est pas dans leur tête, « le régime qui leur convient, après tout ». Au nom du relativisme culturel, évidemment.
    Evitons aussi de frimer avec de pseudo-vernis de culture : la mauvaise neige de Sotchi est due à des conditions climatiques tout à fait anormales. Un coup d’œil sur une carte indiquant le relief, permet de constater que les installations sportives olympiques ne sont évidemment pas à Sotchi même, station balnéaire où poussent des palmiers, mais à 1500 m d’altitude minimum, Sotchi se trouvant au pied même du Caucase, il ne faut que 45 km de route pour se trouver à plus de 1500m.
    Enfin, concernant les cosaques, ils ont certes été utilisés à toutes les basses besognes du régime tsariste, dont la répression des grèves, mais ce service ( très long, 12 ans !) dans les armés du Tsar était la contrepartie de leur statut d’autonomie, de privilèges qui ont été progressivement rognés d’ailleurs au cours des siècles. Au plus fort de leur autonomie, ils élisaient tous leurs chefs, depuis le maire de chaque commune jusqu’au commandant de leur armée, le servage y était inconnu, ils ne payaient pas l’impôt, ils constituaient donc les seules enclaves de démocratie au sein de l’autocratie russe.
    • D. Furtif
      « …..la critique et la contestation de cette religion, comme de la culture qui en résulte est une nécessité logique ; et ce sont plutôt ceux qui sont complaisants ou « indulgents » envers elle qui freinent des évolutions souhaitables vers la démocratie…. »
  • Léon
    J’oubliais: il m’amuse, à propos de ceux qui s’insurgent contre des « amalgames » de voir traiter les russes blancs de collaborateurs avec les nazis. Il y en a eu, certes. Dont l’armée de Vlassov. Mais c’est oublier un peu vite tous ceux qui sont entrés dans la résistance, dans les force françaises libres. Faut-il rappeler, par exemple que même Denikine, pourtant monarchiste assez obtus, a soutenu l’armée rouge et l’URSS contre l’Allemagne ?
  • asinus
    yep , c’est oublier aussi le grand nombre de russes blancs ayant servit dans la Légion Etrangere , on doit à l’arrivée de ces russes blancs la création de la seule unité de cavalerie de la Légion le 1 Regiment Etranger de Cavalerie en 1921 et basé
    en Tunisie et désormais à Orange , à mettre en relation avec la présence de nombreux républicains espagnol dans ce qui deviendras la 13 Demie Brigade de la légion étrangère , yep français par le sang versé avec la Légion comme creuset !
  • snoopy86
    @ Léon
    Par Saint-Georges, ne perdez pas votre temps à répondre à ces larves, ne leur accordez que du mépris.
    Le cosaque est un homme libre, point barre, c’est ce qu’ils envient chez lui.
    Je suis né au milieu des chevaux, j’ai appris très vite qu’en selle on voyait l’homme de plus haut. Eux n’ont jamais été capables de monter quoi que ce soit, pas même leurs mouquères .
    Une saine lecture :  » L’homme à cheval  » de Drieu La Rochelle, une référence qui devrait leur plaire :lol:
  • Léon
    Bah, ce n’est pas forcément une perte de temps. Parfois ça m’amuse.
  • snoopy86
    Alors amusez-vous à leur dépens
    Eux n’expriment que l’envie, le ressentiment et l’impuissance …

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.